Aux origines

Aux origines

Les chars du festival (« yatai ») - dont la plupart datent du XVIIe siècle - sont décorés de complexes gravures sur bois et de minutieux ouvrages de ferronnerie. Ce riche graphisme n’est pas sans rappeler l’art de la région de Momoyama (Kyoto) et se trouve ici combiné à ere techniques du début de la période Edo, pour un résultat à la hauteur du temple Toshogu-Nikko situé près de Tokyo.
L’association de ces deux courants artistiques est une démonstration du talent caractéristique de la région de Hida-Takayama, réalisée par des artisans locaux.

Gravures détaillées, laque et ferronnerie ne sont pas seulement présentes à l’extérieur des chars. En effet, un travail incroyablement détaillé est également visible à l’intérieur, sous le toit et entre les panneaux.

Le festival

Takayama Matsuri (le festival de Takayama) est considéré comme l’un des trois plus beaux festivals du Japon (avec Chichibu Matsuri de la préfecture de Saitama et Gion Matsuri à Kyoto).
Les festivités culminent avec un défilé de chars à travers les rues de la ville. Takayama Matsuri est en réalité composé de deux fêtes : la fête du printemps à laquelle participent 12 chars (14 et 15 avril), et la fête d’ automne et ses 11 chars (9 et 10 octobre).
Créé il y a 350 ans, le festival de Takayama était à l’origine une simple cérémonie villageoise.
Bienvenue dans la Salle d’Exposition du Festival de Takayama

Takayama se trouve dans la région de Hida, réservoir à bois du pays. Son rôle de fournisseur au niveau régional a permis à la ville de se développer, attirant en nombre brasseurs de sake, commerçants en textile, professionnels du bois et autres artisans. Dès lors, devenue une affaire d’honneur, les artisans rivalisèrent de talent pour créer des chars de plus en plus grandioses, soutenus par de riches marchands.

Les marionnetes

Les marionnettes

Quatre des chars contiennent des marionnettes à l’effigie de plusieurs divinités et personnages de la noblesse japonaise. Ces imposantes poupées de bois vêtues de soie et de brocart sont manipulées à l’aide de fils par des professionnels postés à l’intérieur des chars. Les trois marionnettes du Hoteitai (char du dieu de la Fortune) totalisent 36 fils et nécessitent la compétence de 8 maîtres marionnettistes.
Lorsqu’elles s’animent, les poupées semblent prendre vie.

Hall d'exposition des chars du festival.

Les chars sont normalement garés dans des hangars prévus à cet effet, aux murs épais et aux hautes portes - les « Yatai-gura »- que l’on peut voir à différents endroits de la ville. Toutefois, le sanctuaire Sakurayama Hachiman a obtenu une autorisation spéciale lui permettant de présenter quatre des onze chars de la fête d’automne dans la salle d’exposition, tels qu’ils seront montrés au public au moment des célébrations. Les chars exposés sont remplacés trois fois par an.

Imaginez donc la parade au crépuscule. Les lanternes rougeoyantes soulignent l’or et la laque des chars alors qu’ils traversent un de ces ponts rouges enjambant les nombreux cours d’eau de Takayama, les couleurs se reflétant dans la rivière. Authentique spectacle de l’ère Edo, la procession progresse au rythme de la musique.

Le hall d’exposition des chars du festival espère que vous passerez un agréable moment à Takayama et vous invite tout spécialement à revenir dans notre ville à l’occasion de l'un des festivals.

Hall d’exposition des chars du festival

The Floats are nomally stored in "Yatai gura", special thickwalled storehouses with very tall doors, which can be seen in various districts of the town. However, the Sakurayama Hachiman Shrine has received special permission to display four of the eleven floats of the Autumn festival in the exhibition hall so that visitors can see them as they appear on the day of the festival. The floats on display are changed three times a year.

TAKAYAMA MATSURI YATAI KAIKAN

Try to imagine the festival procession at twilight. Glowing lanterns highlight the gold and lacquer of the Floats as they are pulled across one of the bright red bridges that cross Takayama’s many small rivers, the colors reflecting on the water. As the procession moves along to the sounds of the festival music, it still remains a spectacle of the festival in Edo period.
We hope you will enjoy your visit to Takayama and extends a special invitation to return to our city to see the Festival !

Festival de Takayama Salle d’Exposition des Chars
TAKAYAMA MATSURI YATAI KAIKAN
Sanctuaire Sakurayama Hachiman Hida Takayama

178 Sakura-Machi, Takayama City
[ Tel ] (0577)-32-5100 / [ Fax ] (0577)32-5166 / [ URL ] http://www.hidahachimangu.jp/
Situé dans L'enceinte du sanctuaire ≪Sakurayama hachimangu≫ à 1,3 Km de la gare de Takayama . Environ 20 minutes à pied.
Ouvert toute l'année de 08h30 à 17h00 (Mars - Novembre) 09h00 à 16h30 (Decembre à Février)

SAKURAYAMA NIKKO KAN

SAKURAYAMA NIKKO KAN

Le musée présente une maquette du temple Nikko-Toshogu reproduit à l’ échelle 1/100. C’est à Nikko-Toshogu – localisé dans la préfecture de Tochigi, près de Tokyo que se trouve le mausolée d’Ieyasu Tokugawa (Premier général du shogounat Tokugawa).

La création de la maquette nécessita la participation de 33 maîtres menuisiers et s’ étendit sur 15 années sous l’ère Taisho(1912-1925). Composée de 28 bâtiments, parmi lesquels le pavillon principal, la salle du culte et une pagode de 5 étages, la maquette fut présentée à travers les Etats-Unis après la guerre et 30 ans plus tard au Japon, à l’occasion de Aoi Haku (exposition à Okazaki) en 1990.

La maquette est depuis conservée dans le temple où elle est vouée à demeurer, selon la volonté de son propriétaire.

Un système d’éclairage numérique recrée pour la maquette les lever et coucher de soleil de Nikko.

acćes

Depuis Tokyo

Depuis Tokyo

Depuis Osaka

Depuis Osaka

Depuis Nagoya

Depuis Nagoya

COPYRIGHT © SAKURAYAMA HACHIMANGU SHRINE. ALL RIGHT RESERVED.